mardi 17 août 2010

Le cri du bar.


La douleur de l'hameçon.

6 commentaires:

  1. Olivia, tu va si rapide que je n’aie pas le temps de les voir tranquillement. Peut être Popeye ta donné un peut de sa boite d’épinard…?
    Ou, le druide d’Asterich, ça médicine… ?
    Un ou l’autre te donne cette force mystérieuse pour travailler tant !!
    Et, en plus… très bien !!
    La dernière de la série de se soir par la fenêtre, l’heure bleue, aussi je l’aime bien. Et le dernier sur la douleur de l’hameçon, je le trouve un peu dramatique.
    La semaine prochaine je serais dans ta belle Bretagne, je ne sais pas ci j’irais a Vannes, et si je m’arrête la, sera pour peu de temps, pour reposer mes jambes. Je fais un petit arrêt la, ou a La Rochelle. Le trajet est direct de Bayonne à Crozon.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  2. Aurais-tu été prise un jour à l'hameçon pour si bien traduire cette douleur qu'ignorent beaucoup de pêcheurs ?
    Cette aquarelle est encore superbe.
    Bien amicalement,

    Roger

    RépondreSupprimer
  3. Thank you Irina and welcome on my blog !

    Joshemari,merci pour ton message. Je crois que je suis "accro" à la peinture. Une sorte de dépendance...et ça ne s'arrange pas avec le temps. Encore 2 nouvelles ce soir...
    La semaine prochaine, tu vas retrouver la douceur de la Bretagne et des paysages magnifiques à Crozon . On aura peut-être le plaisir de voir quelques nouveaux dessins ou aquarelles? Bises.

    Roger, merci encore pour cette nouvelle visite et ton message amical qui fait du bien.

    RépondreSupprimer
  4. Pauvre petit poisson:( Mais,
    Je táime bien quand même:)

    Bisous.

    RépondreSupprimer