dimanche 20 juin 2010

Dorade royale.


Quelle crâneuse, cette dorade royale qui nous snobe et nous regarde à peine du coin de l'oeil !

10 commentaires:

  1. Bravo Olivia, ta dorade est magnifique. Tout comme tous tes poissons que je viens d'admirer sur ce blog.
    Même si à la base le sujet est le même, chaque peinture est originale, empreinte d'une fraicheur et d'une lumière propre à chacune...

    Pour avoir eu la chance de te voir créer cette dorade, au delà de la technique qui permet ce rendu incroyable, tu as surtout l'oeil et le talent de transformer une simple dorade, rien qu'en t'attardant sur les reflets, les ombres et les nuances que l'on découvre en observant un poisson (je ne les regarderai plus comme avant !).
    Et le résultat est bluffant !

    Merci.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Olivia
    Comme dit Sandra: BRAVO!!!!!!
    Cette dorade est magnifique! Ces yeux qui nous regardent… et ces couleurs fascinent ci bien créé par toi.
    Je ne sais pas quoi dire de plus. Je reste muet !!
    Tu salut a Sandra et a tout deux des bises.

    RépondreSupprimer
  3. Olivia, i tuoi pesci sono davvero eccezionali, io trovo che non siano più dei pesci ma diventino qualcosa di diverso....come in questo caso, dove una "dorade" si trasforma in un movimento di colori, di linee e di forme, che attraggono piacevolmente lo sguardo dell'osservatore....e quasi solo per caso hanno la forma di un pesce. Come se in un quadro astratto i colori e le linee assumessero un forma precisa... Complimenti!!

    RépondreSupprimer
  4. J'aimerais avoir eu moi aussi la chance d'assister au procès de naissance de cette dorade. chaque poisson est différent de l'antérieur. C'est une série formidable, une véritable métamorphose des poissons. Bravo une fois de plus.

    RépondreSupprimer
  5. Epoustouflante, oui, ta dorade ! Et son petit air faussement modeste me ravit...

    RépondreSupprimer
  6. Olivia, què maravilla de colores, una auténtica acuarela, felicidades

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Sandra, merci pour cette " tartine " de commentaire... Il faut dire qu'elle était bien fraîche et bien brillante. Un vrai plaisir à décortiquer des yeux, cette dorade.
    Mais quand même, elle était moins fière quand elle posait !!! Gros bisous.

    Merci Joshemari, muet comme une carpe, comme on dit en France. Tiens, une carpe, ça peut aussi être une idée...
    Tito, devo riconoscere qule soggetto del pesce non è molto interessante in si. Io buoni amo immaginare delle storie intorno a questi pesci e talvolta la mia immaginazione mi porta verso le cose più astratte. Ciò fa del bene. Grazie per i tuoi commenti che sono sempre un piacere!
    Tito, je dois reconnaître qule sujet du poisson n'est pas très intéressant en soi. J'aime bien imaginer des histoires autour de ces poissons et parfois mon imagination m'emporte vers des choses plus abstraites. Ca fait du bien. Merci pour tes commentaires qui sont toujours un plaisir !

    Manel, merci pour ton message et tes encouragements qui me font avancer toujours plus loin.Bises.

    Corinne, merci. Tu as vu aussi comment elle nous regarde cette dorade, elle se prend pour qui, c'est pas parce qu'on la dit "royale" qu'elle doit se croire tout permis, non mais ! A bientôt !

    Jordà, todas mis acuarelas no serán tan especiales jamás como tuyas. Gracias por tu visita.
    Jordà, toutes mes aquarelles ne seront jamais aussi spéciales que les tiennes. Merci pour ta visite.

    RépondreSupprimer
  8. je n'avais jamais vu des poissons aussi bien
    aquarellés - c'est super beau -
    merci pour la découverte de ton blog

    RépondreSupprimer
  9. Jane, thank you so much !

    Marty, merci pour ta visite et ton commentaire qui me fait très plaisir. A bientôt !

    RépondreSupprimer