samedi 28 mai 2011

Les silhouettes fugaces de Djerba.


A peine le temps de les croiser, elles sont déjà loin.


15 commentaires:

  1. Olivia, this reminds me so much of one of my favorite paintings. It is of a Geisha done in the same style. I just can't get enough of your work! Gorgeous!!!

    RépondreSupprimer
  2. I love everything you paint! You are just fabulous, Olivia

    RépondreSupprimer
  3. Salut, Olivia! bonjour! Djerba ces belles silhouettes. Beau coin de la Tunisie, qui a voyagé presque complètement.
    Une accolade de l'Espagne. Bon week-end.

    RépondreSupprimer
  4. en fait, ils vont ...
    vous avez réussi à capturer très bien
    cette sortie, avec des touches judicieuse
    beau travail!!! :))

    RépondreSupprimer
  5. Carrie, thank you. I would love to see this painting ! Bises.

    Anamaria, thank you, I am so happy you like my work.

    Benildo, es-tu connu Djerba à une autre époque? Merci pour ton message . Bon week-end à toi aussi.

    Kathryn, thanks !!!

    Denise, elles étaient difficiles à capturer... Bises et merci pour ton commentaire !

    RépondreSupprimer
  6. Quelle merveille Olivia, avec très peu tu as réussie a rendre leur passage dans le sable, on dirait presque qu'ils flottent dans l'air tellement c'est délicat. Bravo! Bises

    RépondreSupprimer
  7. deliciosa acuarela Olivia, una sensibilidad muy acertada, buena trayectoria dl agua muy concreto color
    tonet guapa

    RépondreSupprimer
  8. Una piccola meraviglia queste due silhouettes. Ciao Olivia.

    RépondreSupprimer
  9. Cou, cou!! Bonjour Olivia! Tes peintures son chaque jour plus intéressant. Tu as trouvé un style depuis un temps, qu'il me plaît beaucoup. Mais beaucoup!!!! Oui!
    Ce dernière spot que tu viens de descendre est adorable, chouette! Très bien peint ces silhouettes! Et aussi j'ai aimé beaucoup la danse froissée des palmiers Djerba.
    Je te félicite avec tout mon cœur!
    Tu ne nous as pas raconté beaucoup de ce voyage.
    C’était Intéressant?
    Je t’embrasse très fort.

    RépondreSupprimer
  10. Acuarela muy transparente donde has dejado que el agua haga su trabajo.

    Has insinuado las formas si marcarlas mucho.

    Preciosa Olivia.
    Un saludo desde Bilbao.

    RépondreSupprimer
  11. Jane, merci beaucoup. J'ai aimé les regarder ces femmes de Djerba dans leurs costumes traditionnels. Bises.

    Gracias Jordà. Tu opinión cuenta mucho para mí. Creo que logro pintar cada vez más libremente y exprimir cada vez más sentimientos. ¡ No puedo más parar(detener)! ¡! ¡! ¡! ¡!! Mil tonets.

    Tito, grazie mille !

    Coucou Joshemari, je suis heureuse que mes derniers posts te plaisent. Je prends de plus en plus de liberté avec la peinture, c'est un bonheur. Ma semaine en Tunisie était excellente. Je n'ai pas beaucoup fait de tourisme mais je reviens avec beaucoup d'impressions. C'est l'essentiel n'est-ce pas? Bisous.

    Montse, gracias por seguirme tan escrupulosamente. Viste todo en esta pintura, es el agua que es la más libre.Un abrazo !

    RépondreSupprimer
  12. Hola, Olivia. Yo conocí Djerba hace 6 años, todo está cambiando constantemente, pero no creo que Djerba lo haya hecho mucho, espero que no. Me gustó todo el país.
    Saludos desde España.
    Beni.

    RépondreSupprimer
  13. Beni, no creo que Djerba cambió mucho desde hace 6 años. Ahora, habrá unos cambios con la revolución árabe y espero una libertad más grande y del trabajo para los tunecinos. Bises.

    RépondreSupprimer