dimanche 13 février 2011

Beau temps, mauvais temps sur Houat.


 Aujourd'hui, j'ai peint mon premier grand format 110 cm X 75 cm
 ( merci Jordà pour tes encouragements )

Tout devait être plus grand : papier acheté en rouleau, pinceaux de peinture en bâtiment, seau...
Difficile de circuler dans mon petit atelier.
J'appréhendais de peindre une surface aussi grande.
Je peins souvent dans la vitesse et je dois avouer que cette expérience était aussi  un défi quasi sportif!



Cette peinture comporte des défauts.
Ma plus grande difficulté a été de peindre " propre ".
Mais pour progresser, ne faut-il pas apprendre de ses erreurs?

Vous trouverez ci-dessous un zoom sur ces défauts:



1. Lors du trempage du ciel, une coulée d'eau propre a traversé ma feuille.
    Elle avait séché avant application de la couleur mais a définitivement marqué le papier.
    Elle reste apparente par transparence.


 2. Le pinceau chargé de pigment a peint une partie sèche du papier laissant une traînée granuleuse .
     Je n'ai pas réussi à la faire fondre.


3. J'ai griffé le papier avec le bords de mon pinceau spalter en bois.
     La marque est restée gravée dans le papier.

18 commentaires:

  1. C'est super d'avoir osé te confronter à ce grand format, c'est très "formateur", libérateur du geste. Ne focalises pas sur les petites choses qui ne se sont pas déroulées comme tu voulais. Mon premier très grand date de cette année et ne faisait "que" 54 x 74, la moitié du tien, et j'en suis ressortie presqu'en sueur tellement c'était intense. Etonnant n'est-ce pas ? J'espère que cela te donne envie de recommencer. Grosses bises à la sportive du pinceau !

    RépondreSupprimer
  2. Lydie, merci pour tes encouragements !
    Je suis très contente d'avoir réussi à peindre ce grand format.
    Je suis un peu déçue de ces erreurs que je ne fais plus sur des formats plus petits... Il faut apprendre de nouveaux gestes, plus amples et plus rapides.
    Batailler avec l'eau et la couleur!
    Et surtout, avoir les yeux partout car le papier gondole énormément...
    Ma feuille est fichue, mais tant pis, je recommencerai, car c'était un très bon moment de peinture.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  3. Olivia, je pense aussi difficile un grand rôle.
    Je n'ai pas eu le courage, je ne vais pas faute...:))
    C'était merveilleux ma chère, même avec tout ce que vous avez montré et je n'aimais pas.
    Je vous comprends, je suis aussi un strict de juger mon travail.
    Un grand embrasser!

    RépondreSupprimer
  4. Hi, brave Olivia,
    I know what you mean very well. (*this week, I already said, "make lots of messes," in the post. No fear for making mess!) I challenged the big portrait like you did from a roll paper. I could not make it well, especially, wet in wet. Big brushes were also needed. Eventually, I've come back to small to medium sizes. But I'll try it again and HAVE FUN. Olivia, let us enjoy challenging. Experiment is experience that makes us move forward.
    Best wishes, Sadami

    RépondreSupprimer
  5. Je te felicite Olivia !c ést vraiment grand et c'est trés beau!

    Je me concentre sur le "ressenti"dans chaque Eouvre,jamais les défauts;je parle des émotions,
    Qu'elle transmet ou que je ressent,c ést ça le Plus important a mes yeux... :)

    Bisous

    RépondreSupprimer
  6. J'aime l'idée de penser que la peinture de grand format est à peu près le thème du sport. Je pense que l'expérience a été couronnée de succès. Il convient de souligner, bien sûr, à maîtriser le geste. Olivia, tu es trop petit pour étudier autant d'eau: D

    RépondreSupprimer
  7. grand format ! good for you olivia ... you've highlighted a few areas and pitfalls but the overall painting looks excellent olivia ...here's to lots of larger formats !

    RépondreSupprimer
  8. Wow fabulous painting and on such a big scale, very brave!!! I haven't tried super big paper yet. You have done a superb job, looks like you've had fun experimenting along the way:)

    RépondreSupprimer
  9. J'ai eu le même "défaut" que ton premier : et je pense qu'il s'agit plutôt d'un défaut du papier non ? car j'ai eu aussi cette espèce de rayure dès le premier passage de ma couleur (d'ailleurs on la voit toujours un peu à l'écran sur mon aquarelle "sous mon arbre"). Ton deuxième "défaut" ne me gêne pas, j'y vois un accident heureux où l'on y voit un nuage plus découpé...

    RépondreSupprimer
  10. It's a beautiful painting and the imperfections are part of the charm. Lovely color harmony. It's not easy painting big.
    Jean

    RépondreSupprimer
  11. Nil, Linda, Sadami, Noemi, Jane, Carrie, Izys et Jean, merci à tous de m'encourager.
    C'était une expérience très intéressante.
    Sadami, tu as raison, je vais essayer des formats de papier intermédiaires. Jordà me l'avait conseillé aussi ( merci amiga ).
    Noemi, c'est vrai, j'aurais pu me noyer dans cette aquarelle :)!
    A présent, elle est au chaud dans un rouleau. Je recommencerai bientôt mais pour le moment, j'ai commencé un format 56X76 avec un sujet tout à fait différent. Bises et à bientôt !

    RépondreSupprimer
  12. Beautiful painting. Your studio it the perfect combination of style and artful clutter. Love it. Ah and of course your beautiful paintings...

    RépondreSupprimer
  13. Cathy, thank you very much.You know, I also love my clutter !

    RépondreSupprimer
  14. Cara Olivia, hai accolto l'incoraggiamento di un amico e ti sei confrontata con le difficoltà dei 'grandi spazi'. Anch'io dovrei allargare la mia pittura ma ne conosco i rischi che tu ben hai descritto. Però: vale la pena di mettersi alla prova e di scoprire possibilità non ancora esplorate. In fin dei conti la vita ci chiede proprio questo e l'Arte è Vita, n'est pas? Ciao e buon fine settimana. Luigi.

    RépondreSupprimer
  15. formidable!! se me havia escapado, felicidades Olivia, muchas felicidades, tu persistencia queda totalmente conseguida, un gran formato lleno de ilusión, gracia, serenidad, humedad relativa muy apreciable en esta tècnica, diafanas transparecias y una composición bien equilibrada, nuevamente, muchas felicidades y grandes augurios
    tonets

    RépondreSupprimer
  16. el verbo haber en castellano: la B es alta, en cataán la "V" es baja, lo siento, deberia traducir al francés.... snif

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Olivia,

    J'ai lu plus haut que tu avais été embêtée par le gondolage du papier pour ton 75 x 105 cm. Pour ce format [crois-en mon expérience, si tu le veux!] prend plutôt des feuilles de grammage plus fort. En effet, les rouleaux sont souvent des 300 g, et si tu ne les tends pas sur un châssis, ils ont tendance à gondoler, et pendant que tu batailles contre "les gondolages", tu perds un temps précieux et nécessaire pour ce format et dans ta façon de faire.
    Fabriano fait des feuilles de 75 x 105 cm en 640 g en Artistico. Il y a aussi Arches, mais qui est beaucoup plus cher, donc pour tes premières tentatives, l'autre est plus abordable. Si tu préfères te faire la main sur le rouleau que tu as acheté, dans ce cas, achète un châssis nu de la taille voulue, trempe ta feuille, tends-la, laisse la sécher, alors tu pourras la travailler sans gondolages, du moins s'il s'en crée, ils seront "acceptables". Mais c'est beaucoup de préparations. Tu peux aussi poser la feuille sur une grande planche, et mettre des petites pointes autour quand ta feuille commence à gondoler, mais pour toi qui débute dans ces grands formats, ce n'est pas top...
    Pour une première, je la trouve plutôt pas mal !
    A bientôt, bonne peinture, Muriel Buthier-Chartrain

    RépondreSupprimer
  18. Merci Muriel pour tous tes conseils précieux que je vais mettre en oeuvre pour mon prochain grand format. Vraiment merci d'avoir pris ce temps pour m'aider. A bientôt !

    RépondreSupprimer