mercredi 15 septembre 2010

Le grand ballet des étourneaux.



Libre interprétation d'un texte de N.Bayard.

12 commentaires:

  1. sei molto brava, non é facile fare gli edifici moderni, questi quadri hanno una loro malinconia, come le vecchie fabbriche hanno un facino speciale, anche questi tuoi edifici mi danno una sensazione simile, non so come spiegarti

    complimenti Olivia

    RépondreSupprimer
  2. Laura, comprendo ciò che vuoi dire. È l'idea dell'ambiente degli edifici delle vecchie fabbriche disabilitate?
    Volevo che siano degli edifici moderni ma che hanno già molto vissuti.
    Il cielo e gli uccelli come un spazio di libertà colorata al disopra.
    Grazie Laura!

    Laura, je comprends ce que tu veux dire. C'est l'idée de l'ambiance des bâtiments des anciennes usines désaffectées ?
    Je voulais que ce soient des batiments modernes mais qui ont déjà beaucoup vécu .
    Le ciel et les oiseaux comme un espace de liberté colorée au dessus .
    Merci Laura !

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup cette idée Olivia,Et trÈs Originale.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Dear Olivia,
    Very interesting!! I have a feeling you can illustrate children picture books.
    Kind regards, Sadami

    RépondreSupprimer
  5. Lara, muchas gracias !

    Sadami, may be one day, it will be a great experience . Who knows? Bises.
    Sadami, peut-être un jour, ce serait une superbe expérience. Qui sait? Bises.

    Cristina, grazie mille !

    RépondreSupprimer
  6. Bouleversifiant ! je monte au dernier étage pour être à la hauteur bise..bab

    RépondreSupprimer
  7. Merci Bab, tu me diras bientôt si le spectacle vaut le coup. Bisous.

    RépondreSupprimer
  8. J'imaginais une vue plus haute de la scène mais après y être retrourné plus tard j'avoue que c'est un tableau qui Claque un max, l'embiance, les couleurs et tjs un fond de ciel aussi beau que sombre. Ce que j'aime dans un tableau c'est quand il m'accroche de suite, j'ai du mal a en détourner mon attention donc c'est in the boite.
    Noel

    RépondreSupprimer