mercredi 24 février 2010

Les bouleaux de Montalbert.


Les bouleaux dénudés semblent pleurer le printemps.

2 commentaires:

  1. Olivia, j'ai tombé sur ton blog, à partir de celui de Joshemari. Je veux te dire que j'adore tes oeuvres, aussi bien les aquarelles que les gouaches, l'huile et les dessins.
    Je suivrai tes nouveautés.
    Manel.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Manel pour ton message qui me va droit au coeur. Je suis très touchée que mes peintures te plaisent. A bientôt alors !

    RépondreSupprimer